Prendre rendez-vous en ligne




CHIRURGIE DU REIN ET DU PROLAPSUS SOUS COELIOSCOPIE ET ROBOT-ASSISTÉ


Schema prostatectomie radicale

La chirurgie coelioscopique ou laparoscopique est une technique permettant d'opérer par un minimum d'ouverture cutanée par l'intermédiaire d'une caméra.
La coelioscopie se déroule toujours sous anesthésie générale. A travers un orifice créé dans la paroi abdominale (ombilic ou à coté de l'ombilic), un trocart est introduit permettant l'insufflation de gaz carbonique (pneumopéritoine). Cette insufflation permet de créer un espace de travail suffisant pour opérer le rein ou les organes pelviens responsables du prolapsus. Par ce trocart est introduit une optique vidéo reliée à un écran.

Schema prostatectomie radicale

Afin de pouvoir opérer, d'autres trocarts sont mis en place dans l'abdomen permettant d'introduire différents instruments opératoires. En fin d'intervention le gaz est évacué et les différents orifices de trocarts fermés. Les douleurs post-opératoires sont peu importantes et la reprise des activités est rapide.

La néphrectomie élargie coelioscopique a pour but l'ablation totale du rein pour cancer. Parfois elle peut s'accompagner de l'ablation de quelques ganglions (curage ganglionnaire). La néphrectomie partielle coelioscopique a pour but l'ablation d'une petite tumeur du rein en laissant le rein sain adjacent. L'avantage de ces techniques par rapport à la voie ouverte traditionnelle est la meilleure visualisation du rein. Les gestes sont plus précis permettant de mieux voir et contrôler les vaisseaux (artères et veines) qui irriguent le rein.

Schema prostatectomie radicale Schema prostatectomie radicale

La cure de prolapsus par voie haute par promontofixation se fait toujours par coelioscopie à la clinique Saint-Vincent de Paul.

Schema prostatectomie radicale

Pour cette chirurgie de confort la coelioscopie a largement amelioré les suites opératoires, diminué le temps d'hospitalisation et les douleurs. L'intervention consiste à interposer une bandelette de nylon entre vessie et vagin pour les cystocèles, entre rectum et vagin pour les rectocèles puis à les fixer solidement au promontoire (ligament situé devant le sacrum). Tous ces gestes sont possibles en coelioscopie (dissection des différents plans entre les organes pelviens et fixation des bandelettes grâce à des fils).

Schema prostatectomie radicale Schema prostatectomie radicale

La laparoscopie conventionnelle utilise des instruments non articulés, une vidéo en 2 dimensions rendant cette chirurgie difficile.
La chirurgie robotique permet de palier à tous ces inconvénients.

Schema prostatectomie radicale

Les urologues de la clinique Saint-Vincent de Paul ont maintenant accès à la chirurgie laparoscopique robot-assistée dans le service d'urologie à Lyon Sud.
Contrairement à la chirurgie laparoscopique classique, le robot permet une vision en 3 dimensions et en haute définition. La vision est extrêmement précise du fait de la possibilité de zoomer sur la zone opératoire. Le chirurgien est assis à sa console à quelques mètres du patient et manipule les instruments grâce à des « joysticks » qui actionnent les bras du robot.

Schema prostatectomie radicale Schema prostatectomie radicale

Les mouvements du chirurgien sont reproduits par l'intermédiaire des « joysticks » en éliminant les mouvements de tremblement et sont réalisés avec 7 degrés de liberté ce qui permet de réaliser des gestes impossibles à faire avec le poignet. De plus une amplitude de 5 cm réalisée avec le « joystick » est transmise avec une amplitude de 1 cm à l'instrument robotisé ce qui rend les gestes extrêmement précis.

Schema prostatectomie radicale Schema prostatectomie radicale Schema prostatectomie radicale

Grâce à cette chirurgie extrêmement précise, la qualité du geste opératoire est meilleure.
La néphrectomie élargie et la néphrectomie partielle sont maintenant réalisées sous chirugie laparoscopique robot-assistée.

Schema prostatectomie radicale Schema prostatectomie radicale

Grâce à cette technique les interventions réalisées sont plus précises en particulier pour la néphrectomie partielle ou la dissection entre la tumeur et le rein sain est plus facile ainsi que l'hémostase c'est à dire la suture de la plaie rénale qui est très aisée grâce au robot.
La chirurgie robot-assistée n'a pour l'instant aucun intérêt et aucune supériorité dans la promontofixation par rapport à la coelioscopie classique.

En pratique le patient est hospitalisé dans le service d'urologie du CHU Lyon sud la veille de l'intervention. Il est opéré le lendemain par chirurgie laparoscopique robot-assisté par son chirurgien de la clinique Saint-Vincent de Paul (aidé par un autre chirurgien de la clinique). Il sort au troisième jour post-opératoire puis est suivi ensuite par son chirurgien qui le revoie après l'intervention comme si l'intervention avait eu lieu à la clinique.

Pour plus de détails sur les suites post-opératoires de la néphrectomie élargie ou partielle cf rubrique cancer du rein.
Pour plus de détails sur les suites de la cure de prolapsus cf rubrique TOT et Cure de Prolapsus.